RESTEZ EN VEILLE SUR LE SECTEUR !

Pour vous, nous travaillons à l'élaboration permanente d'une analyse du marché.

Baisse de la construction de logements: un tournant dans l’histoire de la politique du logement

Henry Buzy­-Cazaux

Président de l’IMSI et Directeur Général de l’ISC Paris Business School

Partager cet article sur les réseaux sociaux

Tous les indicateurs sont au rouge : la communauté professionnelle avait prévenu le gouvernement et le parlement dès l’élaboration du budget 2018 : les autorisations de construire comme les mises en chantier accusent une baisse de l’ordre de 10% en année glissante, et les financements, évidemment corollaires, attestent aussi de la baisse de régime : 87 000 Prêts à Taux Zéro (PTZ) en 2018 contre 30 000 de plus en 2017.

« Ces contreperformances pénalisent les entreprises des constructeurs de maisons individuelles».

Julien Denormandie, Ministre du logement, devant la LCA FFB (L’organisation professionnelle des Constructeurs et Aménageurs de la Fédération Française du Bâtiment)

Certes, l’impact sera dur : un logement construit représente 1,6 emploi direct et 1,4 emploi indirect, qui ne seront pas créés ou qui seront supprimés. Car le Président Macron a tort de dire que l’immobilier n’est pas générateur d’emplois : il est l’un des premiers contributeurs au produit intérieur brut du pays, grâce à 2,5 millions de personnes. Le pire pourtant est ailleurs. Il est dans la renonciation de dizaines de milliers de ménages à leur projet habitation. Une démocratie ne vit pas bien si l’essentiel de celles et ceux qui la composent n’ont pas un rapport heureux au logement.

Au demeurant, on s’est étonné que le Grand débat ne révèle pas une préoccupation marquée des Français quant au logement. D’abord, c’est faux : les questions de fiscalités nationale et locale liées au constructeur de maisons individuelles et à l’immobilier, ont bel et bien été citées. Plus encore, il faut lire les signaux faibles : les Gilets jaunes originels réclamaient une baisse du prix du gasoil parce qu’ils vivaient pour la plupart dans une maison individuelle achetée avec l’aide du Prêt à Taux Zéro (ou PTZ) et leur problème était dans le déplacement du lieu de vie au lieu de travail. Les enfants de ces familles, pour qui le PTZ dans les villes moyennes et leur périphérie a été divisé par deux par les lois de finances pour 2018 et 2019, qui en seront même privés en 2020, ne pourront pas, pour beaucoup d’entre eux, acquérir la maison ou l’appartement de leur rêve.

Cela dit, la stratégie de l’exécutif mérite mieux qu’un procès en inconséquence. Il est vrai que la promotion et la construction se sont habituées depuis quarante ans à des aides puissantes pour re-solvabiliser la demande et que le sujet de fond est la cherté des logements produits. Il faut à toutes forces faire baisser le coût de production des logements en France.

La loi ELAN comporte plusieurs dispositions pertinentes, de la mobilisation du foncier public à la simplification des normes en passant par la dématérialisation de l’instruction des permis de construire ou du renforcement de la lutte contre les recours malveillants. Le seul problème est qu’on n’a pas attendu que ces remèdes fassent effet et que l’organisme ne se rétablisse avant de retirer la perfusion des aides, conçues pour atténuer le taux d’effort des ménages ou simplement leur rendre possible l’accession à la propriété.

Peut-être, et il y a là une cruauté politique, que le Président Macron ne verra pas les effets de ces mesures de fond avant la fin de son quinquennat et qu’il devra néanmoins rétablir un arsenal d’aides suffisant pour maintenir le marché de la construction immobilière à flot. Il reste que nous vivons un moment historique : les pouvoirs publics comme les professionnels entrent dans une logique de rationalisation et d’assainissement. La période actuelle constitue une charnière entre l’ère du confort de l’accompagnement public et l’ère de la responsabilité et de l’autonomie des acteurs de la construction immobilière.

Henry Buzy-Cazaux,
Président fondateur de l’Institut du Management des Services Immobiliers

 

 

Besoin d'un conseil ?

info

A PROPOS

Bien plus qu'un conseil en assurances, nous vous accompagnons au quotidien au sein de votre entreprise, pour construire ensemble des solutions sur-mesure. Elles vous permettent d'augmenter vos revenus, d'innover en termes de process de gestion et ainsi de participer à garantir la pérennité de vos activités.
contact

RESTEZ INFORMÉ

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières informations :

Nogal-Vertical-Replay